Major Benedict SCHÖFFLER, 
Die Phototelegraphie und das
Elektrische Fernsehen
Wilhelm Braumüller, Wien und Leipzig, 1898.

Notice provisoire

sg4.JPG (62506 octets)

Une des étonnantes figures de la brochure du Major Benedict Schöffler sur la télévision électrique. Voir l'ensemble de la planche et les aggrandissements 1 et 2 (Collection Bibliothèque de l'Université Louis Pasteur - Strasbourg)

   Nous publions ici l'intégralité d'une brochure extrèmement rare et peu connue du Major de l'Armée impériale et royale Benedict Schöffler, Professeur de balistique à l'Ecole d'Artillerie de Vienne. Nous ne possédons pas d'autres indications sur le Major Schöffler, si ce n'est qu'il avait publié auparavant  Synthetische Theorie der Kurve II, 1882 ; Das elektrische Gewehr, elektrische Minenzündung, elektrische Distanzmesser und das Gastroskop, Wien, 1884 ; Lösung von Aufgaben des Richtbogens und des Sprenghöhenmessers nebst Beschreibung dieses Instruments ... 1897; 2nd ed. 1900; 3rd ed. 1903. Le Major Schöffler a également publié par la suite : Das Zeichnen perspektivischer Terrainskizzen mittels der Meßplatte mit 3 Terrainskizzen und einer Meßplatte aus Karton. 1900.

    Comme Schöffler l'explique dans son introduction, il publie cette brochure dans le contexte de l'assez large publicité faite à la démonstration "devant un public choisi" du télectroscope de Jan Szczepanik. Schöffler revendique une antériorité de paternité, puisqu'il prétend avoir obtenu un brevet auprès du Patent Office britannique le 19 décembre 1896. Il cite même la référence de son brevet (n° 29.227). Renseignement pris auprès du service des archives du Patent Office, il a à cette date introduit une demande de brevet, mais cette demande n'a pas eu de suite et le numéro indiqué est celui de l'inscription de la demande et non celui de l'octroi. (Lettre de M. Melvyn Rees, Classification & Documentation Section, Patent Office, 12 janvier 2000)

    A notre connaissance, la seule citation qui a été faite de la brochure de Schöffler est celle qui en est faite par Constantin Perskyi dans sa communication au Congès international d'électricité, le 26 août 1900. Il est intéressant de noter que Perskyi et Schöffler étaient tous deux officiers et enseignants dans les écoles d'artillerie. Cette dimension militaire n'est évidemment pas un hasard : la recherche dans le domaine des télécommunications avait déjà à l'époque des implications stratégiques évidentes.



Major Benedict SCHÖFFLER, 
Die Phototelegraphie und das
Elektrische Fernsehen
Wilhelm Braumüller, Wien und Leipzig, 1898.
(coll. A. Lange)

   La Bibliothèque de l'Université Louis Pasteur de l'Université de Strasbourg possède un exemplaire de cette brochure, portant un cachet de l'ancienne Université impériale de cette ville, ce qui laisse supposer qu'elle y est parvenue assez rapidement après sa parution. Peut-être cela s'explique-t-il par le fait que le Professeur Ferdinand Braun, inventeur du tube cathodique et qui partagera en 1909 le Prix Nobel de physique avec Marconi pour des travaux sur la téléphonie sans fil, était à l'époque enseignant à l'Université de Strasbourg.

Plan de la brochure

Die Phototelegraphie und das Elektrische Fernsehen
Photo Telegramm
[Introduction]
Fernseher mit einem Spiegel
Telektroskop von Szczepanik
Die Phototelegraphie
Das elektrische Fernsehen
Figurentafel [Aggrandissements 1 & 2]

>

 

ban3.jpg (8020 octets)

Histoire de la télévision      © André Lange
Dernière mise à jour : 25 février 2003