PSYCHANALYSE

lacan.jpg (21148 octets)

 

mary2.jpg (8958 octets)

godard1.jpg (33163 octets)

Un thème psychanalitique ? : 
la télévision et la femme terrifiée

La femme terrifiée (détail), Villa des Mystères, Pompéi. Couverture de Télévision de Jacques Lacan

Regarde, de tous tes yeux regarde !, (détail), illustration de J. Férat pour le Michel Strogoff de Jules Verne.

Dans Histoire(s) du cinéma, Chapitre 1(a) Toutes les histoires, Gallimard-Gaumont, Paris, 1988, Jean-Luc Godard superpose à une image de Allemagne, Année zéro de Roberto Rossellini un des premiers logo de l'histoire de la télévision, celui de Fernsehsender Paris, la station créée à Paris par l'occupant allemand.

losangebleu2.gif (895 octets) LACAN, J., Télévision, Seuil, Paris, 1974.

Traduction anglaise :

LACAN, J., Television: A Challenge to the Psychoanalytic Establishment, Norton, New York, 1990.

    En 1973, le Service de la Recherche de l'ORTF demande à Jacques Lacan de parler pour une émission en deux parties, intitulée Psychanalyse, réalisée par Benoît Jacquot. Le texte est transcrit par J.-A. Miller et publié au Seuil en 1974.

   L'émission a été éditée en cassette vidéo par l'INA. Des fragments de l'émission sont accessibles sur le site El Web de Lacan.

    Le propos de Lacan dans ce texte n'est pas la télévision. Mais les propos introductifs sont intéressants, en ce qu'ils comparent le public de la télévision et celui du séminaire, pour en refuser une supposée différence. La télévision, comme l'analyste public du séminaire, n'est que l'objet qui évite au locuteur de tomber dans l'auto-analyse.

 

lacan2.jpg (31405 octets)

   "L'errement consiste en cette idée de parler pour que des idiots me comprennent.
    Idée qui me touche si peu naturellement qu'elle n'a pu que m'être suggérée. Par l'amitié. Danger.
    Car il n'y a pas de différence entre la télévision et le public devant lequel je parle depuis longtemps, ce qu'on appelle mon séminaire. Un regard dans les deux cas : à qui je ne m'adresse dans aucun, mais au nom de quoi je parle.
    Qu'on ne croie pas pour autant que j'y parle à la cantonnade. Je parle à ceux qu'y s'y connaissent, aux non-idiots, à des analystes supposés.
    L'expérience prouve, même à s'en tenir à l'attroupement, prouve que ce que je dis intéresse bien plus de gens que ceux qu'avec quelque raison je suppose analystes. Pourquoi dès lors parlerais-je d'un autre ton ici qu'à mon séminaire ?
    Outre qu'il n'est pas invraissemblable que j'y suppose aussi des analystes à m'entendre.

    J'irai plus loin : je n'attends rien de plus des analystes supposés, que d'être ces objets grâce à quoi ce que j'enseigne n'est pas une auto-analyse. Sans doute sur ce point n'y a-t-il que d'eux, de ceux qui m'écoutent, que je serai entendu. Mais même à ne rien entendre, un analyste tient ce rôle que je viens de formuler, et la télévision le tient dès lors aussi bien que lui. (...)".

losangebleu2.gif (895 octets) Deux psychanalystes brésiliens analysent The Truman Show :
TELLES, S. and BIGLIANI, G., "Psychoanalytic Review of The Truman Show", (> Site Psyche Matters).

losangebleu2.gif (895 octets) Une occurence de l'écran de télévision dans le Séminaire (11 mai 1966). ( > Site  Index référentiel du séminaire de Jacques Lacan  par Henry Krutzen)
losangebleu2.gif (895 octets) Des trips à la mode Lacan, émission de Lionel Bernard & Vincent Hachet, (Martine Jamaux Production / CANAL+), Diffusion sur CANAL+ durant la saison 1997/98. (> Site de CANAL+).
 

ban3.jpg (8020 octets)

Histoire de la télévision   ©André Lange
Dernière mise à jour : 09 janvier 2002.