LITTERATURE

George Orwell (Eric Blair, dit) (1903-1950)

 

losangebleu.gif (198 octets) Une dystopie audiovisuelle   

    Le roman de George Orwell 1984, publié en 1948, est devenu un classique des dystopies contemporaines. La domination de la société par la communication y est élevée au niveau du muthe.

    Dans le contexte du début de la Guerre froide, où se développe la menace de la guerre atomique Orwell décrit un monde partagé en zones d’infuence. Les nécessités des changements d’alliance dans un tel monde engendrent une perpétuelle réécriture de l’histoire et donc une domination des masses par les ondes. La société de 1984 est donc une société totalitaire ou Big Brother surveille l’ensemble des citoyens par le biais d’écrans de télévision. L’interprétation classique du roman est qu’il s’agit d’une dénonciation des régimes totalitaires (qu’ils soient fasciste ou stalinien). Mais Orwell n’est pas un tory, un conservateur : ses sympathies politiques vont vers le socialisme libertaire. 

    Selon son biographe B. Crick, Orwell a pris pour modèle du palais de 1984 la Broadcasting House, siège de la BBC.

 

bbchouse.JPG (18482 octets)

orwell1.jpg (17318 octets)

orwell2.jpg (11579 octets)

 

losangebleu2.gif (895 octets) Bibliographie

1984, Martin Secker & Warburg, 1949. Nombreuses rééditions en Penguin Books, Harmondsworth, Middlesex. Edition en ligne : http://books.mirror.org/gb.orwell.html#1984

CRICK (B.), George Orwell, a life, Secker et Warburg, London, 1980. Traduction française par Jean Clem, Collections Points, Balland/Seuil, Paris, 1984.

MEYERS (J.), A Reader's Guide to George Orwell, Thames and Hudson, London, 1975.

Liens vers des sites consacrés à George Orwell

ban3.jpg (8020 octets)

Histoire de la télévision  © André Lange
Dernière mise à jour : 04 janvier 2002