M. LAMETZ, "De la vision à distance par l'électricité",
in Mémoires de l'Académie de Metz, 1893, pp. 183-186


Notice

    Le texte "De la vision à distance par l'électricité" a été lu par son auteur, un certain M. Lametz, lors de la séance du 30 avril 1891. Cet article n'apporte rien de nouveau dans le domaine. Comme Lametz le reconnaît lui-même, il ne s'agit que d'une compilation. En l'occurence, Lametz présente les hypothèses avancées par l'australien Henri Sutton  (Voir SUTTON, H., "Telephotography", The Telegraph Journal & Electrical Review, 37, 6 Nov. 1890, pp.549-551.) et qui avaient été recensé en France dans E.R., "Les problèmes de la téléphanie d’après M. Henri Sutton", La Lumière électrique, 38, 13 décembre 1890, pp.538-541.

    L'intérêt de cet article réside plutôt dans ce qu'il nous indique sur la rapidité de circulation des idées : il n'aura fallu "que" six mois pour que la proposition de l'Australien de Ballara - que Lametz situe par erreur en Amérique - soit présentée dans une académie de province, en l'occurence celle de Metz qui, a l'époque, fait partie du Reich allemand. Cela nous parait être un bel indice de l'enthousiame - non dépourvu de naïveté - que suscitait à l'époque la perspective de la vision à distance.

 

Histoire de la télévision       © A. Lange

Dernière mise à jour : 04 janvier 2002