INTRODUCTION A L'HISTOIRE DE LA TELEVISION

2. L'histoire de la télévision comme système technique



Voir également:

Anthologie des premiers textes 

Bibliographie
           

Liens

La télévision est d'abord une technique, ou plus exactement un système technique. Il n'est donc pas étonnant que les ingénieurs s'intéressant à la télévision aient cherché à écrire une histoire technique de la télévision (1).

    Les historiens de la télévision en tant que système technique utilisent  divers types de sources :

- les archives des pionniers,
- les interviews des pionniers qu'il a été possible de    recueillir avant leur mort, et, éventuellement, les témoignages de proches,
- les candidatures de brevets et les brevets déposés dans les centres d'enregistrement,
- les archives des entreprises de télécommunication et de l'électronique grand public,
- la presse technique,
- la presse de vulgarisation scientifique,
- la presse grand public .

    Principal historien de la télévision en tant que système technique, A. Abramson explicite ses hypothèses et sa méthode de travail :

- hypothèse que chaque inventeur a connaissance de l'"état de l'art" et de la littérature relative aux découvertes et inventions précédentes,

- hypothèse que chaque pionnier est effectivement l'inventeur de ce qu'il prétend avoir découvert. Les revendications abusives sont systématiquement écartées.

- soucis de ne considérer comme vrai que les déclarations pour lesquelles il existe des témoignages tangibles.

    L'intérêt d'un ouvrage tel que The History of Television est qu'il met bien en évidence le caractère collectif de l'invention de la télévision. Cette invention n'est pas présentée (comme c'est souvent le cas, par exemple, dans le domaine de l'histoire de la photographie,  du phonographe ou de la radio ) comme le fait de quelques individus géniaux, mais comme le résultat d'un processus cumulatif qui s'étend sur plusieurs décennies et qui implique plusieurs centaines de chercheurs. Abramson arrive à replacer dans leur véritable contexte les prétentions de paternité de nombreux "inventeurs". Il montre aussi que l'invention de la télévision est issue de la mise en relation progressive de découvertes successives qui n'avaient pas nécessairement de cohérence initiale et que se situent dans différents domaines du savoir scientifique.

    Comme l'histoire de l'invention du phonographe ou du cinéma, l'histoire de la télévision n'est pas exempte de polémiques (2). Ainsi, le rôle de Philo T. Farnsworth dans l'invention de la télévision électronique a récemment été réévalué face à celui de Zworykin, son concurrent plus souvent crédité, en grande partie grâce aux accords industriels qu'il passa avec la RCA dirigée par le Général Sarnoff. L'ouvrage de D.E. Fisher et M.J. Fisher (3) utilise des documents issus des archives de Farnsworth, qui fut le rival malheureux de Zworykin et qui sombra dans l'alcoolisme après avoir abandonné ses recherches. Après une course aux brevets, c’est Zworykin, bénéficiant du soutien de la RCA du Général Sarnoff qui devait l’emporter en 1939.


paiva.jpg (15621 octets)

 

 

 

 

 

 

 

A. DE PAIVA, La téléscopie électrique basée sur l'emploi du sélénium, Da Silva, Porto, 1880 (Collection A. Lange) : un des tous premiers textes techniques émettant l'hypothèse de la diffusion à distance des images animées.

invencao.jpe (26781 octets)

 

 

 

 

 

 

Trog e a Invenção da Televisão
Ilustrações de Carla Cortesi, Ed. Didactica, Lisboa.

 

Burns.gif (27914 octets)

 

 

 

 

 

 

 


BURNS, R.W., Television, an nternational history of the formative years, IEEE, London, 1998 : la synthèse la plus complète et la plus récente sur l'histoire technique de la télévision.

 

 

 

(1) L'ouvrage classique sur l'histoire technique de la télévision avant la Seconde Guerre mondiale est : A. ABRAMSON, The History of Television, 1880-1941, Mac Farland & Company, Inc. Publishers, Jefferson, North Carolina and London, 1987. Voir également  BURNS, R. W., Television - an international history of the formative years, IEE / Peregrinus, London, 1998.

(2) Pour une introduction à l'histoire de la photographie, voir FRIZOT, M. (dir.), Nouvelle histoire de la photographie, Bordas/Adam Biro, Paris. et  Dictionnaire mondial de la photographie, Larousse, Paris.

La bibliographie de l'histoire de l'invention du cinéma est importante et ne peut être développée ici. Citons comme ouvrage en français le plus récent et le plus complet : MANNONI, L., Le grand art de la lumière et de l'ombre, Nathan Université, Paris, 1994. Une chronologie détaillée est accessible sur le site de Paul T. Burns, The Complete History of the Discovery of Cinematography.

Sur l'histoire de l'invention du phonographe, voir PERRIAULT, J., Mémoires de l'ombre et du son, Une archéologie de l'audiovisuel, Flammarion, Paris, 1981.

(3) D.E.FISHER and M.J. FISHER, Tube. The Invention of Television, Counterpoint, Washington, 1996. Cet ouvrage utilse notammet le récit d’Elma FRANSWORTH, Distant Vision:Romance and Discovery on the Invisible Frontier). Sur Farnsworth, voir également le site de Paul Schatzkin The Farnsworth Chronicles et sa critique du livre des Fisher.


                

 

Histoire de la télévision       © A. Lange

Dernière mise à jour : 29 janvier 2002