Geo. R. CAREY,
"Transmitting, Recording and Seeing Pictures by Electricity",
The Electrical Engineer
, Jan. 16, 1895, pp.57-58.



 Notice

Cet article peu connu de G.R. Carey est un curieux "come back" de l'inventeur de Boston, près de 15 ans après la publication de son article célèbre "Seeing by Electricity" paru dans Scientific American, 5 June 1880. L'analyse du Notebook de Carey semble indiquer que, depuis avril 1881,  n'a plus travaillé sur son projet de caméra électrique au sélénium, conçu en janvier 1877 et perfectionné en 1880. Probablement Carey a-t-il été déçu ne pas obtenir le brevet demandé en 1880. Il s'est alors intéressé à d'autres inventions possibles (perfectionnement du téléphone, de la lampe électrique, ...). En 1894, il imagine un générateur d'électricité et un appareil à fabrique de l'ozone.

Pourquoi ce retour dans The Electrical Engineer en janvier 1895, avec un article, qui, sur le fond, reproduit beaucoup de celui de 1880 ? L'explication qui nous paraît la plus plausible est qu'en faisant publier cet article, Carey réagit à la publication, dans l'édition du 25 juillet du même magazine de l'article de Charles Francis JENKINS,  "Transmitting Pictures by Electricity", Electrical Engineer, 18, 25 July 1894. Cet article est le premier que publie Jenkins sur le sujet, et évidemment personne ne sait encore qu'il sera effectivement le premier, trente ans plus tard, à réussir la diffusion d'images, fixes puis animées, par voie hertzienne. Mais l'on imagine très bien Carey écrivant à la rédaction de The Electrical Engineer pour rappeler qu'il fut le premier, dès 1877, à penser à un appareil du type de celui esquissé par Jenkins.

Le texte reprend quasi mot pour mot le descriptif de l'article de 1880. Seul les deux derniers paragraphes sont vraiment nouveaux. En particulier le dernier paragraphe s'avère particulièrement audacieux, puisque Carey affirme que son dispositif peut fonctionner sans électricité puisque le sélénium, exposé à la lumière, peut fonctionner lui-même comme un générateur !

En 1895, George R. Carey, né en 1851, avait quarante-quatre ans. La dernière note inscrite dans son notebook concerne une référence à un article sur les rayons cathodiques paru dans The Electrician Engineer du 12 décembre 1894. Cette note doit être à peu près contemporaine de sa prise de contact avec la rédaction de ce magazine.

Après la publication de l'article du 16 janvier 1895, on perd définitivement la trace du surveyor du City Hall de Boston.

 

Document kindly communicated by The Library of Congress

Histoire de la télévision       © A. Lange

Dernière mise à jour : 17 février 2003