VOIR LOIN AU 19ème SIECLE


peepshow.jpg (20351 octets)

    
La lanterne magique, popularisée à travers l'Europe à partir du XVIIIème par les colporteurs, a longtemps été l'unique possibilité pour les populations de prendre connaissance de l'univers éloigné. Voir à ce sujet l'exceptionnelle collection iconographique réunie dans BALZER, R., Peepshows, A Visual History, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1998.

   A gauche, The showman, 1806.

napoleon.tif (97544 octets) Au 19ème siècle, voir loin est d'abord un projet militaire, dont le portrait par le peintre Gérard de Napoléon à Wagram, muni de sa lunette d'approche, peut être considéré comme l'image mythique. Le terme "observatoire" (qui, d'après le Petit Robert entre dans la langue française en 1667) prend au 19ème siècle un sens militaire "Lieu élevé, favorable à l'observation ou aménagé en poste d'obersvation. "Napoléon avait choisi pour observatoire une étroite croupe de gazon" (HUGO)

thiers.tif (74640 octets)

    La lunette d'observation de Napoléon est tellement mythique qu'on la retrouve dans cette caricature de M. Thiers en Napoléon (1833), où elle constitue le complément emblématique du chapeau de l'Empereur.

telescope.tif (87832 octets)

    "Voir loin" est à la fois une notion physique, dont le téléscope astronomique est évidemment l'emblème. Mais c'est elle également liée à la notion d'anticipation. Dans l'ouvrage d'anticipation  d'Etienne Souvestre, Comment sera le monde, adapté en portugais sous le titre O que ha de ser o mundo no Anno tres mil, J.M. Correa Seabra & T. Quintino Antunes, Lisboa, 1859, figure, outre un "Sir John Progresso",  un "Sr Telescopio".
    La télévision n'est pas encore imaginée, mais, en l'an 3000, les communications mondiales instantanées existent et on créée un société d'exploitation du télégraphe trans-aérien en vue de communiquer avec les "lunaticos", les habitants de la lune.

telescope2.tif (108356 octets)

    De manière emblématique, un personnage regardant au téléscope figure dans la toute première lettrine du roman de A. ROBIDA, Le vingtième siècle, Georges Decaux, Paris, 1883. Comme l'on sait, Robida est, après Georges du Maurier, le second graphiste à avoir imaginé le téléphonoscope, anticipation de la télévision.

fernseher.tif (128232 octets)

    Publicité allemande pour une lunette d'approche "Fernseher" (Leipzig, 1884).   Le mot allemand "Fernsehen" a été utilisé pour la première fois en 1890 par le physicien Eduard Liesegang (qui publiera en 1891 en un ouvrage intitulé Beiträge zum Problem des electrischen Fernsehens (> Voir la courte biographie de Liesegang sur la page de Klaus Beneke).  Il devient  "fjer-syn" en danois.

    Le mot "télévision" seraproposé en 1900 par Constantin Perskyi.

marey.jpg (14654 octets)

Position de tir avec le fusil photographique de E.-J. Marey.
Document extrait de E.-J. MAREY, Le Mouvement, G. Masson, Paris, 1894.

 
ban3.jpg (8020 octets)

Histoire de la télévision   ©André Lange
Dernière mise à jour : 02 mars 2003.