Denis D. REDMOND, "An electric telescope", 
English Mechanic and World of
Science
n. 724, 7 February 1879.


Notice

On ne sait pratiquement rien de ce Denis D. Redmond, sinon qu'il écrit de Dublin. Sa revendication d'une transmission réussie d'images d'objets lumineux très simple n'a jamais été documentée, malgré des lettres de demandes d'explication publiées par le magazine britannique English Mechanic and World of Science, dont la lettre de Glew et celle de Morshead, toutes deux publiées le 21 février.

Il est intéressant de noter que le titre de l'article, qui n'est peut-être pas de Redmond lui-même, reprend la terminologie de "telescope électrique" proposée par de Paiva dans son premier article "A telefonia, a telegrafia e a telescopia" in O Instituto - revista científica e literária, XXV ano, Segunda Serie, Julho de 1877 a Junho de 1878, nº 9, pp. 414-421, Coimbra, Imprensa da Universidade, Março de 1878.

Il est possible que Redmond ait eu connaissance des articles publiés dans la presse britannique en janvier 1879 sur le télectroscope de Senlecq. Redmond est en tout cas l'un des premiers à indiquer les faiblesses du sélénium dans le projet de transmission des images à distance.

On trouve une coupure de cet article dans les "Scrapbooks" d'Edison, avec une datation manuscrite erronée (Feb. 1878 au lieu de 1879). (Menlo Park Scrapbook Series: Cat. 1056 (No. 40) -- Various Electrical Appliances and Torpedo [SM056] )

redmond1.JPG (126512 octets)

redmond2.JPG (101460 octets)

 

ban3.jpg (8020 octets)

Histoire de la télévision      © André Lange
Dernière mise à jour : 02 mars 2003